Le Lion de Judah

Tome 2

Scénario : Stephen Desberg
Illustrations : Hughes Labiano
Ed. Dargaud, 60p., 15€

Dans le deuxième opus du passionnant Lion de Judah, nous voilà repartis dans l’Afrique des années 1920. John Wallace a échappé au camp de travaux forcés après avoir tué deux Noirs, carte secrète d’un trésor en mains. Mais la mystérieuse sorcière Naïsha le poursuit toujours pour se venger…

John Wallace espère retrouver le trésor dont lui a parlé Bishop pour s’échapper de la fournaise africaine et sauver sa peau des intentions meurtrières de Naïsha.

Il devient le guide d’un riche et prétentieux Américain, qui souhaite abattre un lion. Wallace l’entraîne dans la vallée du Rift en Éthiopie. La chasse tourne mal et le voilà de nouveau aux prises avec Naïsha, sorcière qui a transféré en lui l’âme d’un lion. Mais qui des deux sera le chat et l’autre la souris ?

Les dessins des personnages sont expressifs, ceux des paysages envoûtants. Le scénario est riche en péripéties et suspense. On découvre dans ce tome le passé de Naïsha et d’un point de vue culturel, les icônes de la diaspora juive africaine (falashas). Vivement la sortie du troisième tome, direction l’Asie, semble-t-il !

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.