Carapaces et sortilèges

Exposition de sculptures

Jusqu’au 6 janvier 2020

Grandes Serres du Jardin des Plantes, Paris 5e

Publicité

Les sculptures animalières de François Chapelain-Midy (1937-2007) sont exposées au sein des Grandes Serres du Jardin des Plantes. Un cache-cache entre les plantes luxuriantes qui plaira aux green-addicts !

Augomosa © F-G Grandin / MNHN

Une trentaine de sculptures inspirées des insectes égaient la visite des Grandes Serres. Les oeuvres stylisées mêlent bronze et patine. Coléoptère, hanneton, scarabée, criquet, cerf-volant, coccinelle, interrogent la place de l’homme au sein de la nature.

Carpocoris © F-G Grandin / MNHN

“L’homme se prend pour un être supérieur – il faut le remettre à sa place”, considérait l’artiste.

Formé à l’Ecole Boulle, François Chapelain-Midy a pratiqué la taxidermie, la restauration, le soclage de minéraux et d’art primitif. Il a ensuite travaillé comme décorateur pour le théâtre, l’opéra et les musées (Parc Océanique Cousteau, Aquarium de la Cité des Sciences). En parallèle, il a développé une oeuvre sculptée inspirée de la nature.

Publicité

Mormolyce © F-G Grandin / MNHN

Des oeuvres ciselées dont les couleurs, variant du brun aux verts, incarnent un bestiaire entomologique imaginaire : crochets, pinces, dard sont éliminés, tandis que la taille des insectes est agrandie, pour magnifier leur forme essentielle. Une exposition promenade qui plaira à toute la famille !

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *