L’Attrape-Malheur

Tome 1 : Entre la meule et les couteaux

Texte : Fabrice Hadjadj
Illustrations : Tom Birabosco

La joie de lire, 280p., 17,90
À partir de 13 ans

Essayiste, philosophe, et compositeur renommé, Fabrice Hadjadj écrit son premier roman pour la jeunesse. Avec L’Attrape-Malheur, il entraîne le lecteur dans une saga, entre Tolkien et J.K. Rowling.

Ce premier tome évoque la jeunesse insouciante et innocente de Jakob, fils des meuniers Norma et Anders. La vie en plein air et les jeux avec son amie Clara occupent son quotidien. Jusqu’à ce que les enfants se blessent gravement à tour de rôle. Pourtant, ils s’en réchappent miraculeusement à chaque fois.

Les parents de Jakob comprennent que leur fils dispose d’un don spécial qui lui permet d’absorber le malheur. Mais cette magie a un prix à payer. L’enfant va devoir quitter sa famille et apprendre à se reconstruire loin de l’amour des siens. Mais est-ce seulement possible ?

Ce que j’ai le plus apprécié dans ce roman est le niveau de la langue, recherché, qui rappelle Proust et Balzac, tout en offrant une tournure concise (à l’inverse des auteurs précédents !). L’intrigue évoque l’ambiguïté du mal, l’amour et la magie. Une saga originale et intrigante.

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *