Le Singe et L’Épouvantail

Auteur : Pierre Senges
Illustrations : Albertine
La joie de lire, 96p., 22,90€

À partir de 5 ans

Écrivain reconnu, Pierre Senges livre son premier texte pour la jeunesse. Il s’inspire des Fables de la Fontaine pour inventer un conte où animaux et humains se jouent des tours. Humour, ruse et morale sont au coeur de cette fable superbement illustrée par notre chère Albertine (prix Hans Christian Andersen en 2020) !

Le singe Fricandeau frappe à la porte du château de la duchesse de Frangipane pour demander l’hospitalité mais on la lui refuse alors qu’il fait un froid glacial dehors. Il se réfugie aux pieds de l’épouvantail Tournebroche, se recroqueville pour se tenir chaud et finit par s’endormir. C’est alors que l’épouvantail se met à lui parler, lui conte une fable, et lui propose même le gîte pour la nuit !

Commence une série d’aventures plus ou moins mal fortunées pour notre singe qui a décidé de rentrer coûte que coûte au château de la duchesse pour devenir son conseiller le plus haut placé ! De fables en fables, s’imprégnant des leçons que lui inculque Tournebroche, Fricandeau va gravir les échelons. Au point de vouloir être plus royaliste que le roi. Mais il n’est pas le seul à avoir de l’ambition et à maîtriser la ruse…

L’histoire autant que les images et la mise en couleur sont sublimes. À mon avis, la subtilité de la fable serait plus compréhensible à partir de 8 ans. L’ouvrage est accompagné d’un CD. Sur une musique baroque, le baryton Arnaud Marzorati lit le conte, ponctué de fables chantées par les enfants de la Maîtrise de la Cathédrale de Metz et les Lunaisiens.

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *