Trois nuits pour le prix de deux à Bruges jusqu’au 11 mars 2008

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on Pinterest

Vue de Bruges, novembre 2007 (c) artscapeBruges, une ville artistique par excellence

Ville au centre historique inscrit au patrimoine de l’UNESCO, Bruges est la destination idéale pour s’évader lors d’un week-end romantique. Profitez de l’offre hivernale pour y séjourner trois nuits mais n’en payer que deux (à partir de 50€/la nuit) pour une arrivée le dimanche, le lundi ou le mardi, jusqu’au 11 mars 2008. Dépaysement assuré à seulement 2h30 de Paris en Thalys.

Le musée du Chocolat Choco-Story de Bruges. Novembre 2007 (c) artscapeAvec cette offre, vous bénéficierez de nombreuses réductions notamment dans le musée du Chocolat Choco-Story (-20%), qui vous apprendra tout sur la découverte de cette gourmandise devenu l’emblème le plus connu de la Belgique.

Démonstration au musée du Diamant, Bruges. Novembre 2007 (c) artscapeAinsi qu’au musée du Diamant (-1,50€), autre spécialité luxueuse du pays, dont la démonstration (tous les jours à 12h15), ne manquera pas de vous passionner grâce à l’humour et au sens pédagogique de son animateur.

Le soir, vous pourrez profiter de l’ouverture nocturne du musée Groeninge, qui expose les oeuvres de l’âge d’or de la peinture flamande (XVe – XVIe siècle) dans une ambiance intime et une lumière crépusculaire.
Nuit féerique à Bruges. Novembre 2007 (c) artscapeLes mardi et jeudi en fin d’après-midi (17h30), promenez-vous avec une guide, qui vous dévoilera la maison du maître flamand Hans Memling (vers 1430-1494) et de ses amis et commanditaires, en longeant des ruelles étroites, suivant les canaux, pour vous faire découvrir la ville pendant deux bonnes heures d’une manière insolite et pointue. Un conseil: commencez votre premier jour par la visite guidée des Primitifs Flamands, de manière à aborder le musée Groeninge avec un minimum de connaissances quant aux peintres représentés.

Saumon sauvage au Zilveren Pauw, Bruges (c) Patrick DevosGrand air et marche ouvrent l’appétit. C’est le moment de tester les dîners historiques, dans des restaurants sélectionnés. Par exemple, au Zilveren Pauw (« Le Paon d’argent »), le chef Patrick Devos vous propose de la haute cuisine avec un saumon sauvage poêlé, sauce au vin rouge avec des épices, poireaux étuvés, salade fraîche, purée de panaïs, pour 30€.
Les restaurants brugeois sont chaleureux et romantiques grâce à leur ambiance feutrée liée à l’incontournable feu de cheminée et petites bougies sur les tables. Le personnel est plus que serviable (les Français devraient en prendre de la graine!), et la cuisine réconfortante – proportions généreuses et spécialités locales riches bouche.

Festival de sculpture de neige et de glace, Bruges. Novembre 2007 (c) artscapeAvant de partir, ne manquez pas le festival de sculpture de neige et de glace, juste devant la gare de Bruges. Vous aurez l’impression de rentrer dans un congélateur (-5°C) mais le spectacle vous émerveillera comme des enfants: 300.000 kg de glace cristalline et 400 tonnes de neige fraîche transformés en scultpures géantes représentant cette année les personnages du dessin animé Le Lutin Plop et le Pingouin. A la sortie, la température extérieure vous semblera tropicale!

Les décorations de Noël à Bruges. Novembre 2007 (c) artscapeOutre les avantages financiers de cette promotion hivernale, visiter Bruges à cette période de l’année vous évite les nombreux touristes qui envahissent cette ville historique, et comme sortie d’un autre temps, dès le printemps. Ses atouts culturels, gastronomiques et « shopping », notamment en cette période de l’année avec ses marchés de Noël, font indéniablement de Bruges une destination prisée.

Pour marque-pages : permalien.

11 réactions à Trois nuits pour le prix de deux à Bruges jusqu’au 11 mars 2008

  1. Marie-Christine Giraud a écrit:

    Nous avons un souvenir ému de ce week end de mai 2005.
    Je conseille à tous de louer des vélos et de se « perdre » dans les petites ruelles de Bruges. On y fait de très jolies découvertes architecturales. Ne pas rater non plus la balade sur les canaux- un peu « toutou », peut être- mais indispensable pour l’ambiance et la vision de la ville ancienne. Tu as raison, c’est une destination très dépaysante, relaxante à deux pas de chez nous.
    Amicalement
    Marie-Christine GIRAUD

  2. Sophie a écrit:

    Merci Marie-Christine de partager ces souvenirs avec nous!
    A bientôt

  3. Serge Brevet a écrit:

    Très bons souvenirs lointains de Bruges (au moins 20 ans)
    un restaurant remarquable à l’époque « de Snippe » (un oiseau à long bec) et un trés bon hôtel « les Tuileries »
    Une ville magnifique
    Très amicalement
    Serge Brevet

  4. Sophie a écrit:

    Merci pour ces bonnes adresses Serge!

  5. Pingback:Vous connaissez Bruges ?

  6. Pingback:Partez à la découverte de Bruges en hiver et profitez d’une nuit offerte... at Trend by onlyouaibe

  7. Pingback:Des blogueurs à la découverte de Bruges

  8. Pingback:Bruges : Romantique, Gastronomique et Artistique [Publi-rédactionnel] « JetSociety

  9. Pingback:technobiosphere » Hiver à Bruges ou comment " 2 + 1 = 2 " !

  10. Pingback:Hiver à Bruges ou comment " 2 + 1 = 2 " !

  11. Pingback:Hiver à Bruges ou comment " 2 + 1 = 2 " !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *