Léon Spilliaert : Autoportraits visionnaires

Léon Spilliaert : Autoportraits visionnaires

Léon Spilliaert, Autoportrait aux masques, 1903, Crayon, encre de Chine, lavis, pinceau, plume, crayon de couleur sur papier, Musée d'Orsay, Paris - (c) Photo RMN, Hervé Lewandowski / ADAGP, Paris, 2007Léon Spilliaert: autoportraits
La photographie au musée d’Orsay: 20 ans d’acquisitions (1986-2006)

Jusqu’au 27 mai 2007

Musée d’Orsay, 1 rue de la Légion d’Honneur 75007, 01 40 49 48 14
Niveau 0, côté Lille, galeries d’arts graphiques et de photographie, billet musée + expositions: 7,50€ (5,50€ le dimanche)

Deux petites expositions thématiques au musée d’Orsay qui valent un détour: les autoportraits de l’artiste belge Léon Spilliaert (1881-1946) et la collection photographique du musée (1986-2006).

Lire la suite

Le dérisoire à l’honneur chez Fischli & Weiss

Le dérisoire à l’honneur chez Fischli & Weiss

Fleurs, Champignons, 1997-1998, Photographie c-print - (c) Fischli & Weiss / Courtesy Matthew Marks Gallery, New York, Galerie Eva Presenhuber, Zurich & Monika Sprüth Philomene Magers, Cologne/Munich/LondresFischli & Weiss: Fleurs et Questions – Une rétrospective

Jusqu’au 13 mai 2007

Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, 11 avenue du Président Wilson 75116,
01 53 67 40 00, 7€

Première rétrospective en France du duo Fischli (né en 1952) & Weiss (né en 1946), Fleurs et Questions, au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, présente les différents thèmes et supports artistiques abordés depuis 1979 par les deux compères suisses.

Lire la suite

“Après la mer, c’est la forêt de Fontainebleau qui m’a le plus impressionné”

Claude Monet, Le Pavé de Chailly, vers 1865, Huile sur toile, Copenhague - (c) Ordrupgaard, Pernille KlempLa forêt de Fontainebleau: un atelier grandeur nature

Jusqu’au 13 mai 2007

Musée d’Orsay, 1 rue de la Légion d’Honneur 75007, 01 40 49 48 14
Niveau 0, côté Seine, grand espace d’exposition, 7,50€ (5,50€ le dimanche)

L’exposition qui s’ouvre au musée d’Orsay souligne la place essentielle de la forêt de Fontainebleau dans l’histoire de l’art du XIXè siècle.

Lire la suite

Sarkis s’approprie le Louvre

Sarkis s’approprie le Louvre

Sarkis, extrait de 'Au commencement le toucher', 2005 - (c) Nicolas Dhervillers / ADAGP, Paris, 2007Sarkis: Rencontres avec Uccello, Grünewald, Munch, Beuys

Jusqu’au 21 mai 2007

Musée du Louvre, aile Sully, salle de la Maquette, 99 rue de Rivoli 75001, 01 40 20 53 17, Accès libre avec le billet d’entrée du musée

Dans le cadre de l’Année de l’Arménie en France, le musée du Louvre accueille une installation de Sarkis, artiste né à Istanbul (1938) d’origine arménienne.
Celui-ci propose une oeuvre techniquement moderne dialoguant avec quatre chef d’oeuvres classiques, qui ont marqué sa progression artistique.

Lire la suite

Exposition phare au Louvre sur l’art sacré arménien

Exposition phare au Louvre sur l’art sacré arménien

Reliquaire ouvert de la Croix (Saint-Signe de Khotakerats), 1300, Etchmiadzine, musée du Saint-Siège -  (c) Etchmiadzine, musée du Saint-SiègeArmenia Sacra

Jusqu’au 21 mai 2007

Musée du Louvre, Galerie de la Melpomène et fossés du Louvre médiéval, 99 rue
de Rivoli 75001, 01 40 20 53 17, 8,50€

Une centaine d’oeuvres emblématiques du christianisme arménien sortent pour la première fois de leur pays pour être accueillies dans un lieu tout aussi symbolique – la galerie Melpomène du musée du Louvre.

Lire la suite

J. S. Singer & J. Sorolla: deux peintres étrangers, longtemps ignorés en France

J. S. Singer & J. Sorolla: deux peintres étrangers, longtemps ignorés en France

John Singer Sargent, Lady Agnew of Lochnaw, 1892 - (c) National Gallery of ScotlandPeintres de la lumière
John Singer Sargent / Joaquin Sorolla

Jusqu’au 13 mai 2007

Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, avenue Winston Churchill 75008, 01 53 43 40 00, 9€

Ayant pour tradition d’organiser des expositions consacrées aux artistes du XIXè siècle, le Petit Palais redécouvre aujourd’hui deux peintres naturalistes, John Singer Sargent (1856-1925) et Joaquin Sorolla (1863-1923).

Joaquin Sorolla, Jardin de la maison Sorolla (Jardin de la casa Sorolla), 1920 - (c) Musée Sorolla, MadridPlus de cent oeuvres apportent un nouvel éclairage sur la peinture post-impressionniste en Europe. Fervents admirateurs de Velazquez, Sargent et Sorolla s’intéressent autant aux jeux des lumières et des couleurs qu’à la peinture de tradition, fondée sur le naturalisme.

Lire la suite

Rencontre avec les Indiens d’Amérique du Nord du XVIIè au XVIIIè siècle

Rencontre avec les Indiens d’Amérique du Nord du XVIIè au XVIIIè siècle

Collier de dents d'ours - (c) musée du quai Branly, photo: Patrick Gries / Valérie TorrePremières nations, collections royales

Jusqu’au 13 mai 2007

Musée du quai Branly, Galerie Suspendue Est, 206 et 218 rue de l’Université ou 27,37,51 quai Branly 75007, 01 56 61 70 00

Cette première exposition – “au monde” – insiste le commissaire Christian Feest, Directeur du Museum für Völkerkunde à Vienne, nous fait découvrir la diversité des modes de vie des Indiens d’Amérique du Nord. Et tord le cou à nombre de clichés sur les rapports entre les colons européens et les Indiens.

Lire la suite

La physique et la chimie inspirent l’art au Palais de Tokyo

La physique et la chimie inspirent l’art au Palais de Tokyo

M.JPGNouvelles du monde renversé

Jusqu’au 6 mai 2007

Palais de Tokyo, 13 avenue du Président Wilson 75116, 01 47 23 54 01

Fleuron de l’innovation artistique, le Palais de Tokyo propose cinq expositions personnelles et deux projets collectifs, fondés sur la thématique du renversement. Une notion de physique quantique, qui se symbolise par une barre horizontale au-dessus d’une lettre. Le titre de l’exposition renvoie donc à l’antimatière. Ce qui, transposé dans le domaine artistique, donne le concept d’antiart. Explications.

Lire la suite

Les multiples incarnations romantiques de Juliette Drouet

Les multiples incarnations romantiques de Juliette Drouet

Juliette Drouet en femme de Smyrne, Charles Emile Callande de Champmartin, vers 1827, Maison de Victor Hugo, Paris - (c) Photo PMVP / LadetJuliette Drouet & Victor Hugo: “Mon âme à ton coeur s’est donnée…”

Jusqu’au 4 mars 2007

Maison de Victor Hugo, Hôtel de Rohan-Guéménée, 6 place des Vosges 75004
01 42 72 10 16, Entrée libre pour la collection permanente, exposition: 7€

Juliette Drouet, née Julienne Gauvain (1806-1883), dont la Maison de Victor Hugo célèbre le bicentenaire, reprend vie le temps d’une riche exposition qui s’attèle à présenter brillamment les différents rôles que joua “Mlle Juliette” auprès du grand écrivain romantique, Victor Hugo (1802-1885).

Lire la suite

Henri Cartier-Bresson, “mère” spirituelle de Bruce Davidson

Henri Cartier-Bresson, “mère” spirituelle de Bruce Davidson

Bruce Davidson. Time of Change (1961-65) & 100th Street (1966-68)

Jusqu’au 22 avril 2007

Fondation Henri Cartier-Bresson, 2 impasse Lebouis 75014
5€ / entrée libre le mercredi soir (18h30 – 20h30)
01 56 80 27 00

Dans le cadre du 60è anniversaire de Magnum Photos, la Fondation Henri Cartier-Bresson accueille dans ses murs l’oeuvre du grand photographe New-Yorkais, Bruce Davidson.

Lire la suite

Des origines de l’écriture à ses détournements artistiques

Quatre expositions sur le thème de l’écriture:
Les lettres ont la forme
– jusqu’au 10 mars 2007 (6,50€)
Lettres d’humour – jusqu’au 24 mars 2007 (5€ comprenant les 2 expositions suivantes et la collection permanente)
D’une boîte à l’autre – jusqu’au 2 mars 2007
Les dessous de la carte postale – jusqu’au 2 mars 2007

Musée de La Poste, 34 bd de Vaugirard 75015
01 42 79 24 24

Affiche Les Lettres ont la forme!, Musée de La PosteRéputé pour ses expositions bien ficelées, le musée de La Poste offre un regard intelligent sur le thème de l’écriture, avec une exposition phare sur l’origine des alphabets – Les Lettres ont la forme!

Un titre qui joue sur le double sens du mot forme et annonce l’exposition sous-jacente qui présente les facéties de Gilbert Salachas – Lettres d’humour.
Cet éditeur journaliste d’origine grecque (né en 1929) crée des jeux de mots graphiques 'Deux oeufs sur le plat' par Gilbert Salachaset phonétiques. Vous découvrirez ainsi une nouvelle recette de canard laqué (un exemplaire du Monde plastifié), le “O” de forme, le “verre solitaire” ou le “triple sceau”. Rencontre avec cet homme de lettres, passionné de cinéma, qui s’est inspiré des exercices de style de Raymond Queneau et des jeux littéraires du XVIè (Rabelais) aux XIXè (Rimbaud) et XXè (Apollinaire, Surréalistes, Dadaïstes), le 20 janvier 2007, de 15h à 17h (entrée libre, réservation: 01 42 79 24 24).

Boîte aux lettres 'Crocodile', grès, Saul Kaminer, 2005 - (c) Photo Michel FischerEnfin, deux minis expositions sur des boîtes à lettres aux formes inventives du peintre sculpteur mexicain Saul Kaminer (né en 1952) et du photographe brésilien Mario Rui Feliciani (né en 1959), ainsi que sur l’histoire et les pratiques sociales des cartes postales de 1869 à nos jours, complètent un panorama exhaustif de ces variations autour de l’écriture.

Lire la suite

Les espoirs photographiques de la jeune génération

Les espoirs photographiques de la jeune génération

Les peintres de la vie moderne, Galerie Sud, Centre Pompidou, 27 septembre - 12 mars 2007 (c) Photos Jean-Claude PlanchetLes peintres de la vie moderne
Donation – Collection photographique de la Caisse des Dépôts

Jusqu’au 12 mars 2007

Centre Pompidou, 75004
01 44 78 12 33

Le Centre Pompidou enrichit sa collection photographique de 700 oeuvres réalisées par 200 artistes, français et étrangers, grâce à une donation de la Caisse des Dépôts. Ces photographies contemporaines sont regroupées sous le titre “Les peintres de la vie moderne”, en référence aux vers de Baudelaire sur l’éloge de la modernité.

Lire la suite

La “vive sympathie d’art” entre Rouault et Matisse

La “vive sympathie d’art” entre Rouault et Matisse

Rouault, Matisse, Correspondances

Jusqu’au 11 février 2007
Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, 11 avenue du Président Wilson 75116,
01 53 67 40 00

C’est dans l’atelier de Gustave Moreau – leur professeur à l’Ecole des beaux-arts – que Georges Rouault (1871-1958) et Henri Matisse (1869-1954) développent une amitié de caractère qui se prolonge dans leur art.
Le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris met en parallèle les oeuvres des deux artistes, inspirés tous deux – sur le modèle de leur “patron” Moreau – par la matière couleur.

Lire la suite

Artistiquement vôtre (Noël) au Palais de Tokyo

Artistiquement vôtre (Noël) au Palais de Tokyo

Marché de Noël 2006 - (c) Palais de Tokyo, site de création contemporaineMarché de Noël: 21, 22, 23, 24 décembre 2006
12h à 00h (18h le dimanche)

Palais de Tokyo, site de création contemporaine, 13 av. du Président Wilson 75116
01 47 23 54 01/38 86, entré libre pour le marché, exposition payante

Le Palais de Tokyo, site de création contemporaine, innove cet hiver avec un marché de Noël artistique et décalé. Jouets farfelus et originaux à prix décents sont présentés à l’entrée du palais, face à la boutique BlackBlock, également ouverte.

Lire la suite

Tintin anime les murs du Centre Pompidou

Tintin anime les murs du Centre Pompidou

On a marché sur la Lune, détail d'une case extraite de la planche 50, publiée dans le journal Tintin N°40, 1953 - (c) Hergé-Moulinsart, 2006Hergé

20 décembre 2006 – 19 février 2007

Centre Pompidou 75004, Forum, Mezzanine, Niveaux -1 et 1
Entrée libre.

Dans le cadre d’une exposition familiale, les célèbres héros d’Hergé sont présentés au Centre Pompidou afin de célébrer les trente ans de l’oeuvre du dessinateur belge.
Par la même, le musée national d’art moderne entend illustrer l’importance de la bande dessinée – souvent considérée comme un sous-genre littéraire – dans l’histoire de l’art du XXè siècle.

Lire la suite

La mode d’YSL: une invitation au voyage

La mode d’YSL: une invitation au voyage

Affiche de l'exposition Voyages Extraordinaires, Fondation Pierre Bergé - Yves Saint LaurentVoyages Extraordinaires

4 octobre 2006 – 15 avril 2007

Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, 5 avenue Marceau 75116 (accès public au 3 rue Léonce Reynaud)
01 44 31 64 31

La Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, ouverte depuis 2002 avenue Marceau (16è arrondissement), présente une collection exotique du créateur du smoking, inspirée des couleurs et matières de son pays natal – l’Algérie. Ainsi que de ses multiples voyages à travers les 5 continents.

Lire la suite

Les fouilles sous-marines de l’IEASM: une formidable machine humaine à remonter le temps

Les fouilles sous-marines de l’IEASM: une formidable machine humaine à remonter le temps

ALEX98_CG113.jpgTrésors engloutis d’Egypte

9 décembre 2006 – 16 mars 2007

Nef du Grand Palais, Avenue Winston Churchill 75008, Rens.: 0 892 701 892

L’Institut Européen d’Archéologie Sous-Marine (IEASM), sous la direction de Franck Goddio, présente au Grand Palais un aperçu du résultat de six ans de fouilles sous le Nil. Leurs découvertes incroyables font nécessairement rêver. De par ces temps anciens – 15 siècles d’histoire! – qu’elles font revivre sous nos yeux. Mais également par la majestuosité des 500 pièces cachées sous les sédiments, remontées à flots, nettoyées, et transportées en avion spécial (le “Beluga” d’Airbus) à Berlin – où l’exposition était présentée précédemment – et maintenant à Paris. Un sacré voyage…

Lire la suite

Les richesses afghanes de l’Age de Bronze à l’empire des Kouchans

Les richesses afghanes de l’Age de Bronze à l’empire des Kouchans

Poignard à manche en or orné d'une scène de combat d'animaux, Tillia-Tepe, tombe IV, Afghanistan - (c) Thierry Ollivier / musée GuimetAfghanistan, les trésors retrouvés.
Collections du musée national de Kaboul

6 décembre 2006 – 30 avril 2007

Musée des arts asiatiques-Guimet, 6 place d’Iéna 75116, 01 56 52 53 00

Deuxième volet en quelque sorte du panorama consacré par le musée des arts asiatiques- Guimet à l’Afghanistan (après “Afghanistan une histoire millénaire”, en mars 2002), l’exposition “Les trésors retrouvés” s’inscrit dans une actualité on ne peut plus pertinente.

Objectif : réveiller les consciences occidentales afin qu’elles n’oublient pas les sublimes découvertes archéologiques qui retracent l’histoire d’un pays encore – comme nous le rappelle de temps en temps un sursaut médiatique – ravagé par la guerre et les hérésies de fondamentalistes qui se vantent de brûler le savoir.
Et, mobiliser l’opinion pour financer la restauration de ces pièces historiques uniques, menacées de déréliction.

Lire la suite

Quand Monet s’inspire de ses précieuses estampes japonaises

Quand Monet s’inspire de ses précieuses estampes japonaises

Chokosai Eishô, Portrait en buste de Kokin, Estampe de la suite: Galerie des beautés d'aujourd'huiLes Estampes japonaises de Claude Monet

25 novembre 2006 – 25 février 2007

Musée Marmottan Monet, 2 rue Louis Boilly 75016
01 44 96 50 33

Le musée Marmottan, sous l’impulsion de la conservatrice Marianne Delafond, a décidé de mettre de l’ordre dans ses cartons! Lorsque le second fils de Monet, Michel, meurt accidentellement (1966), son héritage est cédé au Musée Marmottan. C’est ainsi que l’entière collection des estampes japonaises de son père, abritée à Giverny, se retrouve empilée dans des cartons. Pour notre plus grand plaisir, car cette protection opaque a permis d’en préserver leur excellente qualité.

Lire la suite

Les dessins de Rodin: entre nu et érotisme

Les dessins de Rodin: entre nu et érotisme

Bacchante, Femme nue assise de profil vers la droite, 1900 - (c) Musée Rodin, ParisRodin, les Figures d’Eros.
Dessins et aquarelles érotiques, 1890-1917

Musée Rodin, 79 rue de Varenne 75007, 01 44 18 61 10
22 novembre 2006 – 18 mars 2007

Rodin dessinateur. On connaissait le sculpteur mais quid du plasticien aquarelliste et graphique? Après la série des Danseuses cambodgiennnes, le musée Rodin expose les Figures d’Eros, encore inconnues du grand public.

Lire la suite

Roger Henrard ou “l’oiseau familier” de Paris

Roger Henrard ou “l’oiseau familier” de Paris

Les deux bras de la Seine vers l'amont et l'île de la Cité, 1957, collection Musée Carnavalet - (c) PMVP/DegrâcesLe Tour de Paris
Promenades aériennes de Roger Henrard

Musée Carnavalet
, 23 rue de Sévigné 75003
7 novembre 2006 – 7 janvier 2007
Rens.: 01 44 59 58 58

Dans le cadre du Mois de la Photo, le Musée Carnavalet expose 65 vues en noir et blanc du pilote-photographe Roger Henrard (1900-75), qui enregistre l’évolution urbanistique de la capitale. Et offre un panorama aérien surprenant au Parisien, plutôt habitué au bitume encombré de la ville!

Lire la suite