Réouverture de la MEP

Gangao Lang – Lauréate 2019 du Prix Dior de la Photographie pour Jeunes Talents

Maison européenne de la photographie, 5/7 rue de Fourcy, Paris 4e

La Maison européenne de la photographie consacre son Studio (premier étage) à la création émergente. Elle expose Gangao Lang, lauréate 2019 du Prix Dior de la Photographie pour Jeunes Talents, dont l’oeuvre lie travail des couleurs et retouches numériques. Une belle découverte.

Gangao Lang, Sans titre, 2019. Papier mat contrecollé sur Dibond
© Gangao Lang for the Dior Photography Award for Young Talents
Lire la suite

Réouverture du Petit Palais

La Force du dessin, Chefs-d’oeuvre de la collection Prat

Jusqu’au 4 octobre 2020

Petit Palais, avenue Winston Churchill, Paris 8e

Première nouvelle exposition depuis le confinement, quel plaisir ! Surtout lorsque l’on découvre la quasi totalité de la collection de dessins de Véronique et Louis-Antoine Prat, ancien chargé de mission et enseignant à l’Ecole du Louvre.

Prud’hon, Psyché enlevée par les Zéphyrs, XIXe siècle. Pierre noire, réhauts de blanc sur papier bleu. Collection Prat. Crédit : Studio
Lire la suite

Réouverture MQB-JC

Helena Rubinstein – La collection de Madame

Jusqu’au 27 septembre 2020

Musée du quai Branly – Jacques Chirac, Paris 7e

Le musée du quai Branly expose une sélection de l’impressionnante collection d’arts primitifs de la self-made woman Helena Rubinstein, (1870/72 ? – 1965) à la tête d’un empire de cosmétique éponyme (groupe L’Oréal aujourd’hui). Et une des premières collectionneuses des arts africains et océaniens.

Masque-heaume ngontang
Fang, Gabon, région du fleuve Komo, XIXe siècle
 © Detroit Institute of Arts, Founders Society Purchase
Lire la suite

Réouverture musée J.-André

Turner – Peintures et aquarelles – Collections de la Tate

Jusqu’au 11 janvier 2021

Musée Jacquemart-André, 158 bd. Haussmann, Paris 8e

Le musée Jacquemart-André bénéficie d’un prêt exceptionnel de la Tate Britain, pour soixante aquarelles de Joseph Mallord William Turner (1775-1851), dont elle détient la plus grande collection au monde. L’occasion de découvrir, en parallèle d’une dizaine de peintures à l’huile, la maîtrise des couleurs d’un des plus grands paysagistes anglais de la fin du XVIIIe – début XIXe siècle.

J. M. W. Turner (1775 – 1851), Venise : vue sur la lagune au coucher du soleil, 1840. Aquarelle sur papier. Tate, accepté par la nation dans le cadre du legs Turner 1856. Photo © Tate
Lire la suite

Réouverture le 02/06/20

Cézanne et les maîtres – Rêve d’Italie

Jusqu’au 03 janvier 2021

Musée Marmottan Monet, 2 rue Louis-Boilly, Paris 16e

Le musée Marmottan Monet présente une résonnance entre les peintures de Paul Cézanne (1839-1906) et celles des maîtres italiens des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles. A son tour, le précurseur de la peinture moderne va influencer les artistes italiens du Novecento (XXe siècle). Une démonstration menée d’une main de maître !

Paul Cézanne, La Montagne Sainte-Victoire, vers 1890. Huile sur toile
Paris, musée d’Orsay, donation de la petite- fille d’Auguste Pellerin, 1969
© RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski
Lire la suite

Chine <-> Afrique

Wols, histoires naturelles

Centre Pompidou, niveau 4, Paris 4e

Au Centre Pompidou, deux expositions devaient ouvrir avant le confinement. Elles ne seront finalement pas présentées à la réouverture du musée (prévue en juillet). Comme j’avais pu les voir lors du vernissage presse et qu’elles avaient retenu mon attention, j’en publie l’article. La première, “Chine <-> Afrique” questionne les relations sino-africaines à l’ère post-coloniale. La seconde nous fait découvrir l’art du dessinateur et peintre Wols (1913-1951), dont la plupart des oeuvres sont conservées en mains privées, rendant leur exposition d’autant plus précieuse.

Wols, Sans titre [ancien titre : Le Bikini clavier], 1939. Encre et aquarelle sur papier
© Adagp Paris 2020 © Centre Pompidou, MNAM-CCI/Audrey Laurans/Dist. RMN-GP
Lire la suite

Première réouverture !

A la recherche des oeuvres disparues

Jusqu’au 21 juin 2020

Institut Giacometti, 5 rue Victor Schoelcher, Paris 14e

L’Institut Giacometti présente une enquête sur les sculptures perdues d’Alberto Giacometti (1901-1966). Des archives ont permis aux chercheurs de reconstituer en 3D des oeuvres méconnues de la jeunesse de l’artiste suisse (1920-1935).

Alberto Giacometti et Petit Homme en plâtre, 1926-1927. Photo anonyme.
Archives de la Fondation Giacometti, Paris
Lire la suite

Monet, Renoir…Chagall

Voyages en Méditerranée

Jusqu’au 03 janvier 2021

Atelier des Lumières, 38 rue Saint-Maur, Paris 11e

L’Atelier des Lumières propose un voyage artistique sur un demi-siècle, des oeuvres impressionnistes à celles de Marc Chagall. Les couleurs de la Méditerranée sont le fil rouge de cette exposition immersive.

Vue de l’exposition “Monet, Renoir…Chagall; Voyages en Méditerranée”, Atelier des Lumières, Paris, 2020. Photo (c) Culturespaces / Nuit de Chine / Bridgeman Images / Lefevre Fine Art Ltd., London
Lire la suite

Neurones

Les intelligences simulées

Jusqu’au 20 avril 2020

Centre Pompidou, Paris 4e

Arts et sciences s’entremêlent dans la nouvelle exposition du Centre Pompidou, “Neurones, les intelligences simulées”. Les oeuvres s’appuient sur les dernières recherches de l’Intelligence Artificielle et du Deep Learning [apprentissage profond]. Fascinant !

Lu Yang, Hearse Delusional Mandale No.7, 2015.
Courtesy of the artist Lu Yang and Société Berlin
Lire la suite

Charlotte Perriand

Photographies

Jusqu’au 22 mars 2020

Académie des Beaux-Arts, 27 quai de Conti, Paris 6e
Entrée libre

L’Académie des Beaux-Arts présente au Pavillon Comtesse de Caen une sélection de photographies de l’architecte d’intérieur Charlotte Perriand (1903-1999). Des images inspirées de la nature et des visages au caractère brut qui inspireront sa pratique architecturale.

Bloc de glace dans la forêt de Fontainebleau, vers 1935 © Charlotte Perriand
Lire la suite

Le supermarché des images

Stocks, matières premières, travail, valeur, échanges

Jusqu’au 07 juin 2020

Jeu de Paume, 1 place de la Concorde, Jardin des Tuileries, Paris 8e

Le Jeu de Paume consacre ses deux espaces principaux d’exposition au thème de la saturation des images dans lequel notre monde baigne. Une réalité à la fois fascinante et affligeante !

Minerva Cuevas, Horizon II, 2016
Courtesy de l’artiste et de la galerie kurimanzutto, Mexico City / New York © Minerva Cuevas
Lire la suite

Mille & une Orchidées 2020

Jusqu’au 2 mars 2020

Grandes serres du Jardin des Plantes, Paris 5e

La serre tropicale du Jardin des Plantes accueille la 8e édition de “Mille & Une Orchidées”. Evénement organisé en collaboration avec le Jardin botanique de la Ville de Paris (Serres d’Auteuil) qui, cette année, dévoile des spécimens de sa collection secrète. Avis aux amateurs !

Lire la suite

Réouverture galerie Apollon

Nouvelle présentation des Diamants de la Couronne

Musée du Louvre, Aile Denon, 1er étage, salle 705, Paris 1er

La galerie d’Apollon – modèle qui a servi pour la galerie des Glaces du château de Versailles, construite sous la direction de Louis Le Vau pour les réceptions données par Louis XIV, et écrin historique des Diamants de la Couronne – rouvre ses portes après dix mois de travaux. Splendide !

Vue de la galerie d’Apollon © 2020 Musée du Louvre / Antoine Mongodin
Lire la suite

Marquise Arconati Visconti

Femme libre et mécène d’exception

Jusqu’au 15 mars 2020

Musée des Arts Décoratifs, 107 rue de Rivoli, Paris 1er

La marquise Arconati Visconti (1840-1923), héritière de l’une des plus grandes fortunes italiennes, a collectionné des oeuvres d’exception, qu’elle a ensuite cédées aux musés français, en particulier au Musée des Arts Décoratifs (MAD). Ce dernier lui rend hommage.

Marquise Marie Arconati Visconti, 1870. Collection Château de Gaasbeek
© MAD, Paris / Jean Tholance
Lire la suite

Hartung & Soulages

Hans Hartung – La fabrique du geste
Jusqu’au 1er mars 2020
Musée d’art moderne, 11 avenue du Président Wilson, Paris 16e

Soulages au Louvre et au Centre Pompidou
Jusqu’au 9 mars 2020

Voici trois expositions d’art non-figuratif avec les oeuvres de Hans Hartung présentées au Musée d’art moderne et celles de Pierre Soulages (musée du Louvre et Centre Pompidou), qui fête ses cents ans cette année.


Hans Hartung, T1973-E12, 1973. Acrylique sur toile
Fondation Gandur pour l’Art, Genève © Fondation Gandur pour l’Art, Genève © ADAGP, Paris, 2019 / Photo : Sandra Pointet
Lire la suite

Huysmans

De Degas à Grünewald
Sous le regard de Francesco Vezzoli

Jusqu’au 1er mars 2020

Musée d’Orsay, 1 rue de la Légion d’Honneur, Paris 7e

Le musée d’Orsay présente une confrontation entre les écrits du romancier et critique d’art Joris-Karl Huysmans (1848-1907) – surtout connu aujourd’hui pour A rebours (roman phare du décadentisme) – et les oeuvres qu’il loue ou fustige de sa plume acerbe. Parallèlement, l’artiste italien Francesco Vezzoli (né en 1971 à Brescia) est invité à porter son regard sur l’exposition.

Jean-Louis Forain (1852-1932), Joris-Karl Huysmans, 1878. Pastel
Photo © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski
Lire la suite

LEE Young-hee

L’étoffe des rêves. Séoul-Paris

Jusqu’au 9 mars 2020

Musée national des arts asiatiques – Guimet, 6 place d’Iéna, Paris 16e

Le musée Guimet a reçu près de 2000 pièces de la créatrice de mode coréenne LEE Young-hee (1936-2018), célèbre pour avoir renouvelé l’usage du traditionnel habit coréen, le hanbok. Possédant a plus grande collection de textiles coréens en dehors du pays, le musée Guimet rend hommage à une créatrice considérée comme la plus grande figure de mode coréenne.


Miindo Hanbok, Réplique de hanbok inspirée de la peinture Portrait d’une beauté de SIN Yun-bok (1758-1813), années 1990. Soie © MAISON DE LEE YOUNG-HEE / tous droits réservés
Lire la suite

Tommaso Protti

Lauréat du Prix Carmignac du Photojournalisme

Jusqu’au 16 février 2020

Maison européenne de la photographie, 5/7 rue de Fourcy, Paris 4e

Un jour j’écris sur la beauté de l’action de l’homme sur la nature (“Black Bamboo” à la Fondation Groupe EDF), le lendemain sur les horreurs de l’homme envers lui-même et la nature. Changement radical de décor avec la présentation des photographies de Tommaso Protti, “Amazônia”…

Tommaso Protti, Grajaú, Maranhão, 2019 © Tommaso Protti / Pour la Fondation Carmignac
Zone déboisée dans le sud de l’État du Maranhão vue depuis un hélicoptère de l’IBAMA, l’Institut brésilien de l’environnement et des ressources naturelles renouvelables. Le Maranhão est l’un des États les plus affectés par les feux de forêt et le déboisement illégal, qui lui ont fait perdre 75 % de sa couverture forestière.
Lire la suite

Tableaux magiques

Jusqu’au 23 février 2020

Musée Picasso Paris, 5 rue de Thorigny, Paris 3e

Le musée Picasso présente la phase créatrice du maître espagnol entre l’été 1926 et le printemps 1930. Un nouveau chapitre d’inspiration qui annonce la puissance de Guernica (1937).

Pablo Picasso, Buste de femme avec autoportrait, février 1929.
Huile sur toile. Collection particulière, Courtesy McClain Gallery
© Succession Picasso 2019
Lire la suite

Black Bamboo

Une installation de Nils-Udo

Jusqu’au 2 février 2020

Fondation Groupe EDF, 6 rue Récamier, Paris 7e

Surprenante installation que celle de Nils-Udo, artiste allemand précurseur du Green Art, à la Fondation Groupe EDF. Il réalise en intérieur – alors que son credo est la nature donc l’extérieur – un nid entouré de tiges de bambou, dans une ambiance complètement dark

Nils-Udo, Black Bamboo, 2019 (c) Fondation EDF – Nikolai Saoulski
Lire la suite

L’Inde

Au miroir des photographes

Jusqu’au 17 février 2020

Musée des arts asiatiques – Guimet, 1 place d’Iéna, Paris 16e

Le musée Guimet poursuit son exploration de ses archives photographiques – qu’il considérait comme des outils de travail jusqu’à peu et non comme des oeuvres à part entière – pour faire étape dans l’Inde de la seconde moitié du XIXe siècle. Des oeuvres en noir et blanc majestueuses.

Samuel Bourne (1834-1912), Sans titre. Agra. Le Fort Rouge. La Musamman Burj.
Épreuve sur papier albuminé, 1863-70
© MNAAG, Paris, Distr. RMN-Grand Palais / image musée Guimet
Lire la suite

Saison napolitaine

Vincenzo Gemito (1852-1929) – Le sculpteur de l’âme napolitaine
Jusqu’au 26 janvier 2020

Luca Giordano (1634-1705) – Le triomphe de la peinture napolitaine
Jusqu’au 23 février 2020

Petit Palais, avenue Winston Churchill, Paris 8e

Le Petit Palais présente deux expositions en collaboration avec le musée de Capodimonte à Naples pour montrer l’importance de Vincenzo Gemito (1852-1929) et de Luca Giordano (1634-1705) – presque inconnus en France – dans l’histoire de l’art italien et espagnol. Une très belle (re)découverte.

Vincenzo Gemito, Tête de Petite Fille [Testa di Fanciulla], 1870-1872
Terre cuite. Museo e Certosa di San Martino, Naples.
© Museo e Certosa di San Martino, Naples / Photo Fabio Speranza
Lire la suite