Marquise Arconati Visconti

Femme libre et mécène d’exception

Jusqu’au 15 mars 2020

Musée des Arts Décoratifs, 107 rue de Rivoli, Paris 1er

La marquise Arconati Visconti (1840-1923), héritière de l’une des plus grandes fortunes italiennes, a collectionné des oeuvres d’exception, qu’elle a ensuite cédées aux musés français, en particulier au Musée des Arts Décoratifs (MAD). Ce dernier lui rend hommage.

Marquise Marie Arconati Visconti, 1870. Collection Château de Gaasbeek
© MAD, Paris / Jean Tholance
Lire la suite

Hartung & Soulages

Hans Hartung – La fabrique du geste
Jusqu’au 1er mars 2020
Musée d’art moderne, 11 avenue du Président Wilson, Paris 16e

Soulages au Louvre et au Centre Pompidou
Jusqu’au 9 mars 2020

Voici trois expositions d’art non-figuratif avec les oeuvres de Hans Hartung présentées au Musée d’art moderne et celles de Pierre Soulages (musée du Louvre et Centre Pompidou), qui fête ses cents ans cette année.


Hans Hartung, T1973-E12, 1973. Acrylique sur toile
Fondation Gandur pour l’Art, Genève © Fondation Gandur pour l’Art, Genève © ADAGP, Paris, 2019 / Photo : Sandra Pointet
Lire la suite

Huysmans

De Degas à Grünewald
Sous le regard de Francesco Vezzoli

Jusqu’au 1er mars 2020

Musée d’Orsay, 1 rue de la Légion d’Honneur, Paris 7e

Le musée d’Orsay présente une confrontation entre les écrits du romancier et critique d’art Joris-Karl Huysmans (1848-1907) – surtout connu aujourd’hui pour A rebours (roman phare du décadentisme) – et les oeuvres qu’il loue ou fustige de sa plume acerbe. Parallèlement, l’artiste italien Francesco Vezzoli (né en 1971 à Brescia) est invité à porter son regard sur l’exposition.

Jean-Louis Forain (1852-1932), Joris-Karl Huysmans, 1878. Pastel
Photo © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski
Lire la suite

LEE Young-hee

L’étoffe des rêves. Séoul-Paris

Jusqu’au 9 mars 2020

Musée national des arts asiatiques – Guimet, 6 place d’Iéna, Paris 16e

Le musée Guimet a reçu près de 2000 pièces de la créatrice de mode coréenne LEE Young-hee (1936-2018), célèbre pour avoir renouvelé l’usage du traditionnel habit coréen, le hanbok. Possédant a plus grande collection de textiles coréens en dehors du pays, le musée Guimet rend hommage à une créatrice considérée comme la plus grande figure de mode coréenne.


Miindo Hanbok, Réplique de hanbok inspirée de la peinture Portrait d’une beauté de SIN Yun-bok (1758-1813), années 1990. Soie © MAISON DE LEE YOUNG-HEE / tous droits réservés
Lire la suite

Tommaso Protti

Lauréat du Prix Carmignac du Photojournalisme

Jusqu’au 16 février 2020

Maison européenne de la photographie, 5/7 rue de Fourcy, Paris 4e

Un jour j’écris sur la beauté de l’action de l’homme sur la nature (“Black Bamboo” à la Fondation Groupe EDF), le lendemain sur les horreurs de l’homme envers lui-même et la nature. Changement radical de décor avec la présentation des photographies de Tommaso Protti, “Amazônia”…

Tommaso Protti, Grajaú, Maranhão, 2019 © Tommaso Protti / Pour la Fondation Carmignac
Zone déboisée dans le sud de l’État du Maranhão vue depuis un hélicoptère de l’IBAMA, l’Institut brésilien de l’environnement et des ressources naturelles renouvelables. Le Maranhão est l’un des États les plus affectés par les feux de forêt et le déboisement illégal, qui lui ont fait perdre 75 % de sa couverture forestière.
Lire la suite

Tableaux magiques

Jusqu’au 23 février 2020

Musée Picasso Paris, 5 rue de Thorigny, Paris 3e

Le musée Picasso présente la phase créatrice du maître espagnol entre l’été 1926 et le printemps 1930. Un nouveau chapitre d’inspiration qui annonce la puissance de Guernica (1937).

Pablo Picasso, Buste de femme avec autoportrait, février 1929.
Huile sur toile. Collection particulière, Courtesy McClain Gallery
© Succession Picasso 2019
Lire la suite

Black Bamboo

Une installation de Nils-Udo

Jusqu’au 2 février 2020

Fondation Groupe EDF, 6 rue Récamier, Paris 7e

Surprenante installation que celle de Nils-Udo, artiste allemand précurseur du Green Art, à la Fondation Groupe EDF. Il réalise en intérieur – alors que son credo est la nature donc l’extérieur – un nid entouré de tiges de bambou, dans une ambiance complètement dark

Nils-Udo, Black Bamboo, 2019 (c) Fondation EDF – Nikolai Saoulski
Lire la suite

Helena Rubinstein

La collection de Madame

Jusqu’au 28 juin 2020

Musée du quai Branly – Jacques Chirac, Paris 7e

Le musée du quai Branly expose une sélection de l’impressionnante collection d’arts primitifs de la self-made woman Helena Rubinstein, (1870/72 ? – 1965) à la tête d’un empire de cosmétique éponyme (groupe L’Oréal aujourd’hui). Et une des premières collectionneuses des arts africains et océaniens.

Masque-heaume ngontang
Fang, Gabon, région du fleuve Komo, XIXe siècle
 © Detroit Institute of Arts, Founders Society Purchase
Lire la suite

L’Inde

Au miroir des photographes

Jusqu’au 17 février 2020

Musée des arts asiatiques – Guimet, 1 place d’Iéna, Paris 16e

Le musée Guimet poursuit son exploration de ses archives photographiques – qu’il considérait comme des outils de travail jusqu’à peu et non comme des oeuvres à part entière – pour faire étape dans l’Inde de la seconde moitié du XIXe siècle. Des oeuvres en noir et blanc majestueuses.

Samuel Bourne (1834-1912), Sans titre. Agra. Le Fort Rouge. La Musamman Burj.
Épreuve sur papier albuminé, 1863-70
© MNAAG, Paris, Distr. RMN-Grand Palais / image musée Guimet
Lire la suite

Saison napolitaine

Vincenzo Gemito (1852-1929) – Le sculpteur de l’âme napolitaine
Jusqu’au 26 janvier 2020

Luca Giordano (1634-1705) – Le triomphe de la peinture napolitaine
Jusqu’au 23 février 2020

Petit Palais, avenue Winston Churchill, Paris 8e

Le Petit Palais présente deux expositions en collaboration avec le musée de Capodimonte à Naples pour montrer l’importance de Vincenzo Gemito (1852-1929) et de Luca Giordano (1634-1705) – presque inconnus en France – dans l’histoire de l’art italien et espagnol. Une très belle (re)découverte.

Vincenzo Gemito, Tête de Petite Fille [Testa di Fanciulla], 1870-1872
Terre cuite. Museo e Certosa di San Martino, Naples.
© Museo e Certosa di San Martino, Naples / Photo Fabio Speranza
Lire la suite

Min Jung-Yeon

Carte blanche

Jusqu’au 17 février 2020

Musée national des arts asiatiques – Guimet, 6 place d’Iéna, Paris 16e

Le Musée Guimet donne carte blanche à l’artiste coréenne Min Jung-Yeon (née en 1979, vit en France) pour parer la Rotonde. Entre douceur et perte des repères, son oeuvre incarne la dualité de sa culture et de la situation géopolitique de son pays natal.

Min Jung-Yeon dans son atelier travaillant à Tissage (installation), juin 2019
(c) Photo David Aymon / Courtesy Min Jung-yeon & Galerie Maria Lund
Lire la suite

Christian Boltanski

Faire son temps

Jusqu’au 16 mars 2020

Centre Pompidou (entrée par la r. Beaubourg pendant les travaux), Paris 4e

Bernard Blistène (directeur du Musée national d’art moderne) a invité Christian Boltanski (né en 1944, à Paris) a exposé son travail, 35 ans après sa première rétrospective au Centre Pompidou.

Le Cœur, 2005
Ampoule qui clignote au rythme de l’enregistrement d’un battement de cœur
Vue d’installation à L’Institut Mathildenhöhe Darmstadt, Allemagne, 2006
Courtesy Christian Boltanski – Photo © Wolfgang Günzel © Adagp, Paris, 2019
Lire la suite

Le Grand Opéra, 1828-1867

Le spectacle de l’Histoire

Jusqu’au 2 février 2020

Bibliothèque-Musée de l’Opéra Garnier, Paris 9e

Pour célébrer les 350 ans de l’Opéra de Paris, l’institution organise une exposition sur les grandes époques de son histoire. Après “Un air d’Italie” qui évoquait la naissance de l’Opéra de Paris, de Louis XIV à la Révolution française (1669-1791), voici “Le Grand Opéra, le spectacle de l’Histoire” couvrant la période de 1828 à 1867.

Vue de l’exposition (c) Laurent Julliand, agence Contextes / BnF
Lire la suite

Marche et démarche

Une histoire de la chaussure

Jusqu’au 23 février 2020

MAD – Musée des Arts Décoratifs, 107 rue de Rivoli, Paris 1er

Le MAD présente son troisième volet (après “La Mécanique des dessous” en 2013 et “Tenue correcte exigée” en 2017) sur le rapport entre le corps et la mode avec un focus sur l’histoire de la chaussure. Accessoire aussi utile que stylé, le soulier révèle les évolutions de la société. Fascinant !

Paire de botte, vers 1935, Paris, collection Falbalas © MAD Paris / Photo : Hughes Dubois
Lire la suite

Félix Fénéon (1861-1944)

Les temps nouveaux, de Seurat à Matisse

Jusqu’au 27 janvier 2020

Musée de l’Orangerie, Jardin des Tuileries, Paris 1er

Après “Les arts lointains” (Musée du quai Branly-Jaques Chirac), voici le second volet de l’exposition consacrée à Félix Fénéon (1861-1944), présentée cette fois-ci au musée de l’Orangerie, et portant sur le temps des Modernes.

Paul Signac, Opus 217. Sur l’émail d’un fond rythmique des mesures et d’angles,
de tons et des teintes, portrait de M. Félix Fénéon en 1890
. Huile sur toile.
The Museum of Modern Art, New York. Gift of Mr. and Mrs. David Rockefeller
© Digital image, The Museum of Modern Art, New York/Scala, Florence
Lire la suite

Je mange donc je suis

Jusqu’au 1er juin 2020

Musée de l’Homme, 17 place du Trocadéro, Paris 16e

Le musée de l’Homme présente une exposition familiale sur un sujet qui fait écho à l’actualité : l’alimentation et ses conséquences sur l’homme autant que sur la planète. Passionnante !

Vue de l’exposition © MNHN / JC Domenech
Lire la suite

Léonard de Vinci

Jusqu’au 24 février 2020

Musée du Louvre, Hall Napoléon, Paris 1er

C’est assurément l’exposition de l’automne à ne pas manquer, en dépit de l’affluence ! Le musée du Louvre présente 11 tableaux de Léonard de Vinci – sur moins de 20 qui lui sont attribués par les spécialistes – et une centaine d’études préparatoires et manuscrits de la main du maître. Une exposition qui a demandé, restauration d’oeuvres comprise, pas moins de dix années de préparation !

Léonard de Vinci, Portrait d’une dame de la cour de Milan, dit, à tort, La Belle Ferronnière, vers 1490-1497. Huile sur bois (noyer). Paris, musée du Louvre
© RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Michel Urtado
Lire la suite

Peter Hujar

Speed of Life

Jusqu’au 19 janvier 2020

Jeu de Paume, 1 place de la Concorde, Paris 8e

Le Jeu de Paume présente l’oeuvre de Peter Hujar (1934-1987), photographe américain, réputé pour ses portraits en noir et blanc et ses paysages new yorkais.

Peter Hujar, Boys in Car, Halloween, 1978
© Peter Hujar Archive, LLC, courtesy Pace/ MacGill Gallery, New York and Fraenkel Gallery, San Francisco
Lire la suite

Greco

Jusqu’au 10 février 2020

Grand Palais, Galerie sud-est, Avenue Winston Churchill, Paris 8e

Le Grand Palais présente la première grande exposition en France consacrée au peintre d’origine crétoise Doménikos Theotokopoulos, dit Greco (1541-1614). Un artiste redécouvert à la fin du XIXe siècle pour avoir su tirer profit des apports de la Renaissance italienne et marquer le Siècle d’Or espagnol.

Greco, Portrait du frère Hortensio Félix Paravicino, vers 1609/11. Huile sur toile.
Photograph (c) 2018 Museum of Fine Arts, Boston. All rights reserved
Lire la suite

Le rêveur de la forêt

Jusqu’au 23 février 2020

Musée Zadkine, 100bis rue d’Assas, Paris 6e

Le musée Zadkine confronte les oeuvres du sculpteur Ossip Zadkine (1888-1967) avec celles d’artistes qui puisent leur source d’inspiration dans la forêt, espace végétal qui abrite un monde animal, ni l’un ni l’autre n’étant domestiqué. Une invitation à une promenade tantôt enchanteresse, tantôt inquiétante dans un monde sylvestre mystérieux dont la survie est aujourd’hui menacée.

Laure Prouvost (née en 1978), Parle Ment Branches, 2017.
Branches, plâtre, peinture, 160 x 90 cm.
Courtesy de l’artiste et Galerie Nathalie Obadia, Paris / Bruxelles
© ADAGP, Paris, 2019
© Bertrand Huet / tutti image
Lire la suite

Walk the Line with L’Atlas

Walk the Line with L’Atlas

Jusqu’au 22 mars 2020

Musée en Herbe, 23 rue de l’Arbre-Sec, Paris 1er

Le musée en Herbe propose aux enfants de découvrir le travail du street-artiste L’Atlas, qui mêle graffiti, archéologie, calligraphie et art optique. Une exposition labyrinthique pour petits et grands !

Portrait de l’Atlas avec ses oeuvres © L’Atlas
Lire la suite