Volez Voguez Voyagez

© Grégoire VIEILLE / LOUIS VUITTON MALLETIERLouis Vuitton

Jusqu’au 21 février 2016

Grand Palais, entrée square Jean Perrin, Paris 8e

Olivier Saillard (directeur du Musée de la mode, Palais Galliera) organise une exposition sur l’art de « Volez, voguez, Voyagez ». C’est toute l’histoire de la saga Vuitton qui nous est contée, dans une scénographie qui invite à prendre le large.

L’exposition retrace le parcours du jeune Louis Vuitton, de son village natal d’Anchay (Jura) qu’il quitte à 14 ans, à pied pour rejoindre Paris, deux ans plus tard.

Engagé comme apprenti layetier-emballeur dans l’activité de Romain Maréchal, centrée sur la fabrication de boîtes et caisses, le jeune homme prend du galon et va jusqu’à ouvrir sa propre maison en 1854, rue Neuve-des-Capucines. La haute société s’y retrouve dont l’impératrice Eugénie.

© Grégoire VIEILLE / LOUIS VUITTON MALLETIER

Louis Vuitton crée des malles à la fois solides et légères, perfectionnant la malle plate, ancêtre du bagage moderne. Il renouvelle toiles et motifs, imaginant le monogramme qui deviendra sa marque de fabrique. En 1875, il crée la Wardrobe ou malle-armoire verticale.

© Grégoire VIEILLE / LOUIS VUITTON MALLETIER

Son fils Georges et son petit-fils Gaston-Louis assureront la pérennité du succès d’une maison, spécialisée dans le voyage.

© Grégoire VIEILLE / LOUIS VUITTON MALLETIER

Et pas n’importe quel voyage : celui de luxe ! La scénographie nous emmène sur un magnifique bateau, vue sur la mer à tribord, sur les dunes de sable à babord. Vient ensuite le décollage en avion puis la traversée en train, où les paysages défilent à travers les fausses fenêtres. Illusion garantie !

© Grégoire VIEILLE / LOUIS VUITTON MALLETIER

Si les malles et les objets (vêtements, flacons de parfum, nécessaire de toilette) qu’elles renferment sont infiniment précieuses, on ressort avec l’impression d’avoir assisté à un show dont la finalité reste commerciale et oeuvre à la bonne image de la marque (surtout que l’exposition est en entrée libre !).

Taggé .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *