Art & cinéma

La passion Van Gogh
Un film de Dorota Kobiela et Hugh Welchman, avec la voix de Pierre Niney
Prix du Public du Festival d’animation d’Annecy 2017

A partir du 11 octobre 2017

Par un froid matin de septembre, je me suis rendue à la projection presse de La Passion Van Gogh. Impossible de faire l’impasse sur un tel sujet, malgré la superposition des vernissages, tant était prometteuse la bande-annonce !

Paris, été 1891. Armand Roulin, le fils du chef de la poste d’Arles par laquelle transitaient les nombreuses lettres entre Vincent Van Gogh et son frère Théo, nous fait revivre les dernières semaines de la vie du peintre.

En effet, son père Joseph, lui confie la mission de remettre en mains propres une lettre de Vincent à Theo, quelque temps après la mort du peintre. Peu enchanté, Armand attrape un train pour Paris. Mais, le frère de Van Gogh est introuvable. Le Père Tanguy, marchand de couleurs du peintre, lui apprend alors que Theo, anéanti par la disparition de son frère aîné, ne lui a survécu que quelques mois. S’étonnant lui-même, Armand persévère dans sa mission et se rend à Auvers-sur-Oise, où le peintre a passé ses derniers mois, et interroge ceux qui ont connu l’artiste. Pour tenter de comprendre sa mort : suicidaire ou accidentelle ?

Grâce à des images d’animation, où chaque scène représente ou représenterait un tableau de l’artiste, le spectateur est captivé par le mystère qui entoure la personnalité de l’artiste. Emotions sentimentales et esthétiques, suspense – les protagonistes sont tour à tour soupçonnés d’être responsable de la mort du peintre, notamment le célèbre Dr Gachet – nous font vivre un moment magique. A ne pas rater !

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Art & cinéma

  1. Mottet dit :

    j ai lu récemment un livre « la valse des arbres et du ciel » de Jean Michel Guenassia
    qui proposait une histoire d assassinat de VanGogh par le dr Gachet
    celui ci lui en voulant car sa fille était amoureuse de lui
    plus grave cette dernière aurait appris à faire des faux Van Gogh que la famille généreuse aurait fait don à l état et en aurait vendu beaucoup
    bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *