Liu Bolin

Ghost Stories

Jusqu’au 29 octobre 2017

Maison européenne de la photographie, 5/7 rue de Fourcy, Paris 4e

Se rendre invisible pour mieux faire parler de soi. Tel est le crédo de l’artiste chinois Liu Bolin (né en 1973 dans la province de Shandong) dont l’oeuvre originale est exposée à la maison européenne de la photographie.

« J’ai décidé de me fondre dans l’environnement. Certains diront que je disparais dans le paysage ; je dirais pour ma part que c’est l’environnement qui s’empare de moi », commente l’artiste. Pour cela, il pose jusqu’à 10 heures, pratiquant la méditation pour ne pas bouger.

Son geste créateur est né d’une émotion violente, lorsqu’il découvre que le gouvernement chinois a rasé tout un quartier d’artistes, où se trouvait son atelier. Comment protester sans se retrouver déporter ou incarcérer ? Liu Bolin décide alors de pratiquer la litote picturale. Dire le moins pour suggérer le plus. Il se représente incorporer dans son environnement, tel un caméléon, pour dénoncer la censure politique, la société de surconsommation, la pollution de l’environnement.

L’artiste aborde également diverses cultures nationales dans la série « Hiding in the city », se dissimulant dans le drapeau chinois ou dans la toile La Liberté guidant le peuple de Delacroix.

On observe ses oeuvres comme on jouerait à « où se trouve Charlie ? » tant son corps peut se fondre habilement dans son environnement. J’ai trouvé son approche percutante car l’artiste parvient à traiter de problèmes graves avec une légèreté qui n’en a que l’apparence.

A voir également à la MEP : Anne et Patrick Poirier « Vagabondages argentiques »qui parlent de mémoire et de fragilité à travers une esthétique de la ruine et du fragment. Ainsi que Richard et Pablo Bartholomew « Affinités » sur les bouleversements de la société indienne sur deux générations, à partir de la partition de l’Inde en 1947.

 

 

 

 

Taggé .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *